Mise en vente à l’encan!

Aujourd’hui, la ville de PAUILLAC est en vente! A vil prix!

Un projet de rénovation du centre ville est prévu.

Ce projet, il faut à tout prix le réaliser avant 2020, année des élections municipales! Pour se faire, on vend, à prix cassé on brade le patrimoine communal sans respect du prix du marché. Des générations de Maires ont tenu au plus près les cordons de la bourse, ont économisé pour parer à d’éventuelles difficultés économiques; on ne peut que les en remercier.

Aujourd’hui, le Maire actuel est en train de vider le bas de laine.

Qu’importe l’avenir de PAUILLAC, pourvu que cela assure sa réélection!

« Après moi le déluge »

Certains diront « il faut vendre des bâtiments communaux pour pouvoir réaliser des projets d’investissement », « les charges de mise aux normes des bâtiments sont trop importantes », « etc… », « on ne peut les assumer » …

Je ne partage pas cette vision à court terme de la gestion de notre patrimoine communal.

Ma vision est certes moins électoraliste mais beaucoup plus pérenne à long terme pour notre ville.

En effet, je répondrais qu’il faut augmenter la capacité d’autofinancement en faisant des économies drastiques sur tous les postes budgétaires et non sur certains, comme il est fait actuellement. Je répondrais que toute personne qui vend ses biens s’appauvrit.

Cet adage d’entrepreneur, au sens noble du terme, est l’apanage du sérieux d’une gestion et les conditions de l’enrichissement.

Nous ne pouvons l’accepter, réagissons en nous opposant à cette mise en vente à l’encan de notre patrimoine communal.